Le mot perquisition: un bon achat adwords de l’ UMP

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Visiblement les gens qui s’occupent des achats Google Adwords pour l’ UMP ont convaincu son trésorier de mettre un budget conséquent ;-)

Non content d’ acheter des mots “classiques”, l’ UMP achète l’ actualité sur Google Adwords.

Aujourd’hui c’est le mot “perquisition” qui est acheté par l’ UMP sur Adwords :

perquisition adwords

On en voit pas très bien quel est l’intérêt vu le contenu de la recherche naturelle juste dessous..

A la limite, le mot “perquisition” aurait été un bon mot (vue la concurrence) pour un site de service public qui donne le numéro de la police puisque celle-ci a prévenu 24 heures avant l’ UMP de la “perquisition” ;-))

Par ailleurs, alors que Eric Woerth dit qu’il ne démissionne pas parce que ce serait un aveu de culpabilité, l’ UMP achète le mot “perquisition” pour dire que ce n’ était pas une “perquisition”.. Aveu ? ;-) ou tactique différente selon les cas ?

A moins que l’agence ou les internes qui gèrent l’achat Adwords soient des sous-marins du PS ou d’ un courant opposé à Xavier Bertrand à l’ UMP: on achète “perquisition”; ça dépense des sous (les opposants ne vont pas se priver de cliquer comme des malades sur le mot), ça rend ridicule ..

Ou alors c’ est le moyen de faire faire des affaires à une agence de référencement payant puisqu’ en général ce type de prestataire prend une commission sur le montant dépense en adwords. on aurait là un nouveau type de retro-commission.

A moins que les gens à l’ UMP croient qu’on achète le référencement sur Google et qu’on est en vert quand on est “bon” ;-)

Bref, encore un bon exemple de “fracture numérique” et un bon indicateur sur la santé financière à venir de Google si les politiques se mettent à dépenser l’argent de leurs adhérents et  l’ argent public alloué de cette façon.

On comprend pourquoi le PDG de Google est allé rencontrer Nicolas Sarkozy et pourquoi Google va se muscler en France. Vu le nombre de partis politiques, ça va faire un sacré business si tous suivent l’ UMP ;-)

On imagine les compte-rendus des “responsables d’ adwords pour le parti” quand ils énonceront le nombre faramineux de clics; ensuite les député diront: “on a eu tant de clics vous vous rendez compte ? Nous sommes très appréciés !!!”; ensuite retour de balançoire dans l’autre sens quand le canard Enchaîné ou autre révélera l’existence de cabinets noirs installés en Chine ou autre, chargés de cliquer sur les pubs des concurrents ;-))) .. et puis avec des Google Bombing organisés en fait par les partisans du parti pour se faire plaindre et faire le buzz.. hé oui il faut être tordu ;-))

On vous le redit (voir  L' UMP achète Woerth et l'affaire Bettencourt sur Google   ), on va se marrer en 2012.


Commentaires sur: Le mot perquisition: un bon achat adwords de l’ UMP

Poster un commentaire sur: Le mot perquisition: un bon achat adwords de l’ UMP







« Qui dépense beaucoup en Adwords ? | Accueil | Google Instant et la fin du SEO ? »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous