Baroin contre Twitter et les blogs: dans pas longtemps une plus grosse censure ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


François Baroin s’est déchaîné cet après-midi contre twitter et les blogs, coupables selon lui des ennuis de Mr Woerth. (voir vidéo à la fin)

Ca rappelle un peu l’histoire du type qui regarde le doigt qui montre plutôt que l’objet montré non ?

François Baroin malgré son allure jeune est le fils de Michel Baroin qui outre ses fonction de grand maçon fut policier, patron de la FNAC et au coeur de pas mal de choses cachées de la 5ème république (jusque dans sa mort semble-t-il..).

On sait aussi que François Baroin a fréquenté Marie Drucker et Michèle Laroque donc bref qu’il baigne dans l’univers medias “classique”.

Sa dénonciation des blogs et de twitter n’est peut-être pas à prendre à la légère.

Après la censure sur une partie des activités Internet avec Hadopi (si la soif actuelle de recherche sur la destination de l’argent publique continue, peut-être va-t-on avoir une enquête et des révélations sur “à qui profite les millions que coûte Hadopi “ ;-))), on sait déjà que Thierry Lhermitte en touche une partie - Qui est TMG la milice du net pour Hadopi  - mais il doit bien y avoir autre chose ma bonne dame non ?).

Dans une France où on a eu 60% d’abstention, le net va jouer un rôle déterminant pour les prochaines élections puisqu’il ne suffit plus de passer sur TF1 ou RTL pour essayer de convaincre les français d’aller voter et de bien voter..or…. que voit-on…

les partis politiques sont nuls sur le web.

Les sites des partis politiques parlent .. d’eux-mêmes et pas des problèmes qui intéressent les gens. Sur la page d’accueil des sites, on voit une auto-célébration ou alors les idées fondatrices mais rien de ce qui intéresse vraiment les gens (solutions ou programme pour le chômage, pour la compétitivité française, pour lutter pour la criminalité, etc..).

Et svp ne parlez pas de ces conne.. de réseaux sociaux dont personne ne sait à quoi ils servent concrètement …

Les pages des sites des partis politiques sont anti-optimisés pour le référencement naturel.

Prenons par exemple: http://www.lemouvementpopulaire.fr/actualites/Finances-publiques-10-milliards-d-economies-d-ici-2013-6537.html

titre: Finances publiques : 10 milliards d’ économies d’ici 2013 - Actualités - S'informer - Le Mouvement Populaire l’UMP

meta description: Ministre du Budget, François Baroin a présenté au Conseil des ministres 150 nouvelles mesures

meta mots clés: Economie,mesures,finance publique,finance

texte visible: Le mouvement populaire Les créateurs du possible S'informer Actualités Près de chez moi Agenda Espace Presse En Direct Agir Débattre Pétitionner Répondre Voter Rejoindre la communauté Enjeux Personnalités UMP Élus Membres du gouvernement De A à Z Par région Le mouvement Galaxie UMP Valeu

etc, etc…

Pareil pour les petits partis.

Pourquoi une telle situation ?

Dans les petits partis, le web est souvent “tenu” par des bénévoles qui ont été indispensables à l’époque où il fallait des compétences techniques et qui maintenant ont du mal à lâcher le manche (un peu comme dans les sociétés il y a quelques années quand les directeurs informatiques étaient encore un passage obligé et faisaient même parti des comex ;-))

Maintenant que le “contenu” est primordial sur le contenant, ceux qui ont du contenu ont du mal à le publier..

Dans les gros partis, le web est un fromage qui engraisse souvent quelques personnes et 2 ou 3 sociétés (agences de pub, agences de rp) avec parfois souvent un graissage de pattes d’hommes et femmes politiques qui à la place d’argent se servent aussi du net pour améliorer leur visibilité ou leur carrière auprès des chefs …(cherchez THE spécialiste d’ Internet dans chaque parti ;-))

De plus, quand il y a des gens pour publier du contenu dans les partis politiques, ceux-ci sont souvent des journalistes et on sait bien que les journalistes ne savent pas écrire pour Google puisqu’ils ont été formés à écrire pour leur redac chef et leur ego ;-))

En bref, sur les problématiques qui intéressent les gens, vous aurez vraiment du mal à trouver en première page de google, des pages de partis politiques (mention spéciale au blog de Mélenchon qui montre que moins il y a de moyens, plus on se soucie uniquement du contenu, mieux c’est ..) surtout depuis que DSK s’est fait voler son nom de domaine ;-))  ( DSK se fait voler son blog ).

et donc … hé bien ce sont des blogs et des twitters et des vidéos de particuliers qui occupent les bonnes places dans Google.

Comme de plus les journaux et magazines racontent tous la même chose, les blogs et twitters and co sont + lus..

Il y a même des blogs “politiques” qui ont une audience de dingue..  --> http://www.fdesouche.com/  -->

fdesouche

Tout ça n’est pas vraiment bon pour orienter la populace dans le droit chemin du vote raisonnable et de la pensée unique.

Une solution facile consiste à durcir la loi sur la publication:

- en attaquant systématiquement ceux qui reprennent une info

- en obligeant les sites ou blogs ayant un volume important à devenir “organe” de presse donc à être identifiables (comme dans certains pays totalitaires)

- en légiférant contre l’anonymat de publication (Masson)

- en filtrant le net sous prétexte de bouchons dans les tuyaux

- en faisant payer au-delà d’un certain trafic, en consultation (comme en Ukraine)

On parie sur quelques lois avant 2012 (précédées d’une bonne préparation dans l’opinion avec un discours des hautes autorités semblable à celui de Mitterrand quand il fustigeait les “chiens” après le suicide de beregovoy) ?

Comme pour la musique et le cinéma, investissez vite dans les sociétés d’hébergements situées dans des endroits exotiques (ex  Se faire héberger à l' étranger : l' exemple de Demonoid ou de rutube avec youtube  Utiliser Rutube et y importer son compte Youtube;-))

Commentaires sur: Baroin contre Twitter et les blogs: dans pas longtemps une plus grosse censure ?

Poster un commentaire sur: Baroin contre Twitter et les blogs: dans pas longtemps une plus grosse censure ?







« Facebook fatigue les jeunes | Accueil | L' UMP achète Woerth et l'affaire Bettencourt sur Google »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous