Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Nos amis d' ebuzzing (lire Les conditions bizarres d' ebuzzing ), sans doute titillés par le démon du printemps, sont de plus en plus bizarres avec les annonceurs et les blogs qu'ils ont comme "clients" ou plutôt respectivement comme pompes à fric et à audience.

Revenons il y a quelques mois de ça, aux temps bénis où ebuzzing fonctionnait bien.

Tout d'abord, ebuzzing a proposé les articles sponsorisés rémunérés. Pour une somme allant en général de 20 euros à 50 euros, on avait un brief à transformer en article (quelques inversions de phrases et de mots et le tour était joué).

Ensuite ebuzzing lança les "vidéos". En général une visualisation de vidéo rapportait 0,05 euros.

Rapidement les gros malins à fort trafic (voir classement criteo ) se sont aperçus qu' on pouvait mettre les vidéos ebuzzing dans CHAQUE article du blog (par exemple entre le titre et le corps de l'article).

Cette pratique n'est pas interdite par les conditions d' ebuzzing et rapporte un paquet. Imaginons un blog à 20000 pages vues par jour (un minimum pour les 10 premiers du classement criteo) et voilà qu' UNE SEULE VIDEO ebuzzing rapporte 20000 x 0,05 = 1000 euros.

Par le plus grand des hasards, ebuzzing proposait la plupart de ses vidéos le vendredi soir (un moment où les annonceurs vont rarement regarder ce qui se passe) .Facile alors en un week-end de gagner 300 ou 500 euros ou même plus si pas d'autres blogs s'y mettaient.

Pas + car le budget pour chaque vidéo était limité à un maximum.

Un jour, ebuzzing s'aperçu officiellement de ceci (pas mal de "petits blogs" se demandaient comment et pourquoi les vidéos ne leur rapportaient que 10 centimes ...) , bloqua le paiement dû à certains blogs et bloqua même les blogs (sinon ebuzzing se serait rapidement réduit à 90% du trafic = 10 blogs .. et que se passe-t-il si ils se mettent ensemble ??? Tiens une bonne idée ..). Comment ? En les changeant simplement de catégories et en les plaçant dans la seule catégorie "adulte" ce qui les empêche d'avoir accès aux campagnes.

Contactés par différents blogs bloqués, les gens d' ebuzzing (notamment Mr Amaury Leconte) répondent qu'ils doivent avoir des infos sur l'origine du trafic des blogs avant de payer et éventuellement de débloquer les dits blogs.

Quelques semaines après, quelques paiement ont été débloqués (et rendons hommage à Mr Leconte qui après avoir dit dans un premier temps que les sommes étaient TTC pour les sociétés soumises à TVA, les a logiquement transformées en HT ..  ). mais certains blogs sont toujours en catégories "adulte" et n'ont plus accès à aucune campagne.

Par exemple, notre "newsluxe" est considéré chez ebuzzing comme un blog à contenu "adulte" ....

Ebuzzing a aussi mis en place un système de limite de gains "le capping" pour empêcher de trop gagner (mais en étant assez malin pour ne pas avertir tout de suite le blog quand il atteint sa limite ce qui fait que celui-ci continue de diffuser gratuitement la vidéo ;-))) )

Comme infos sur le trafic qu'il demande, Mr Leconte d' ebuzzing ne croit pas à dataopedia ou à Google Ad Planner.. il veut  "de véritables statistiques provenant d’outils type Analytics ou Xiti nous permettrons de repartir sur de bonnes bases. Je suis certain que vous pouvez me fournir des statistiques détaillées puisque vous gérez le trafic et la monétisation de ces sites" ...

Contacté par mail et par téléphone, Mr Leconte d' ebuzzing parle de grand chantier d'analyse du trafic des blogs afin de proposer aux annonceurs du contenu de qualité..

Il semble pourtant que tous les gros blogs n'aient pas été mis en "classe" adulte.. et que certains puissent continuer à diffuser des vidéos en pompant le budget. Cela donne par exemple les copies d'écrans suivantes:

ebuzzing

ebuzzing2

ebuzzing-sextoy

ebuzzing_3

ebuzzing-godes 

badoit-rihanna

Grâce à ebuzzing, les jeans Diesel échappent à Newsluxe et ont le bonheur d'être à côté de godes flûtes de champagne, de tétons de Mariah Carey ou de Lady Gaga en string.

Apicil, qui oeuvre dans les mutuelles et complémentaires santé, s'encanaille sous un oeuf vibrant et avec les sextoys de  George Clooney ou Madonna.

On peut aussi facilement trouver le Crédit Agricole collé au string ou à l'absence de ... de Lady Gaga.

Badoit, autre annonceur passé par ebuzzing, pétille à côté de Rihanna nue.

Qui a dit que le sexe ne faisait pas recette sur le net ??

Tous ces blogs et bien d'autres ne sont pas classés en "adulte" chez ebuzzing. Il semblerait donc qu' "adulte" soit réservé à une autre catégorie de blogs qu'on a du mal à cerner et dont on espère qu'elle ne regroupe pas des blogs pris au hasard .

Dans tous les cas, ebuzzing a vraiment un sacré boulot à faire .. et assez vite avant que les annonceurs s'aperçoivent  des nouvelles accointances de leurs produits ou de la rentabilité de leurs budgets placés chez ebuzzing..

Ce n'est finalement pas un hasard si blogbang, bloglebuzz ou the 7th Chamber paient moins, mais paient, avec des conditions claires et pas de surprises.

Toutes les plate-formes de ce type ont le même problème: beaucoup trop de pages vues par rapport aux propositions de publicité. Soit il faut donc réduire le prix payé aux blogs, soit il faut jouer un jeu hypocrite entre annonceurs et blogueurs pour conserver un gros potentiel et beaucoup de blogueurs à montrer aux annonceurs, qui ne veulent pas trop voir leurs pub happées en une nuit par quelques blogs à fort trafic.

Blogbang a trouvé semble-t-il un mode de calcul qui tient la durée et ainsi les gros blogs arrivent à y gagner + de 1000 euros par mois, voir même 2000 en optimisant les vidéos diffusées, les emplacements et le nombre de vidéos.

En continuant dans le flou et l'arbitraire, ebuzzing risque fort de sortir de la catégorie adulte des nouveaux modèles de publicité ... d'autant plus que les annonceurs peuvent se faire, grâce à Google Ad Planner un avis direct sur l'objet des sites ou blogs sur lesquels ils sont diffusés.


Commentaires sur: Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?

Bonjour,

Je vois qu'il y a pas mal de copies d'écran de la Tourte... mais rassures-toi, j'ai été classé, et je le suis toujours, dans la catégorie adulte. Seulement j'ai deux ou trois autres catégories en plus depuis la mise en place des cappings.

De plus les copies d'écrans sont très ciblées mais cela ne représente pas la majeure partie des billets sur les blogs que tu cites, ce sont des blogs généralistes. (et les articles cités ne sont pas les plus populaires, et de loin).

Sinon dans ton article, tu n'as pas parlé du fait que des "petits" peuvent maintenant gagner autant et même plus que les "gros" avec ce capping par blog et par jour... alors qu'avec blogbang c'est différent c'est un capping global par jour...

Tu n'a pas non plus parlé des gains mis à jour une seule fois par semaine le dimanche soir... histoire d'encourager la diffusion gratuite de vidéos.

Enfin tu as essayé le Kiosque ? ça rapporte moins à la visu mais tu as peut-être droit aux pubs...

Bonne chance pour la suite...

Rédigé par : Mouky | 4 juin 2009 12:35:04

Poster un commentaire sur: Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?







« Google Ad Planner ou la fin de certaines agences de rp et pub | Accueil | Qui possede le " Social Customer" ? »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous