Un blog vendu 12,4 millions de dollars !

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Bankaholic

Le blog bankaholic, un blog fait avec wordpress, a été acheté par le site d’infos financières Bankrate pour 12,4 millions de dollars (+ 2,5 millions possibles sur l’année qui vient suivant ce qui se passe).

Le seul humain de Bankaholic, John Wu, reste pour l’instant poiur attirer la transition..

La crise n’est pas pour tout le monde  (d’un autre côté c’est logique qu’un site d’infos du type de celles fournies par bankaholic soit intéressant en ce moment)

L’audience de bankaholic ?  La même que tvblabla  (du temps où on s’en occupait ).

Audience_bankaholic

Comme quoi l’audience ne fait pas le money

Il est vrai que la chose financière paie beaucoup (encore) sur le net. les mots autour de “crédit” coûtent cher sur Google Adword malgré un relatif petit nombre de recherches par mois (il y a quelques mois, “rachat de crédit” était à 20 euros …):

Prix_credit

La crise financière devrait paradoxalement renforcer tout ceci car “internet” est beaucoup moins cher que les autres systèmes de diffusion de l’info.

Continuez donc vos blogs, tout ça finira forcément par arriver en France  (mais attention, regardez ausi le type de services que propose bankaholic ; concrètement on peut dire que meilleurtaux.com and co ont là un équivalent simplement beaucoup moins cher à monter et à entretenir techniquement ..).

Blog bless you !


Commentaires sur: Un blog vendu 12,4 millions de dollars !

Poster un commentaire sur: Un blog vendu 12,4 millions de dollars !







« Crise financière: conséquences et opportunités pour les petites entreprises | Accueil | Augmenter son audience web et son referencement naturel »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous