Euro RSCG prend le CAC40 en otage contre Wikipedia

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Euro RSCG C&O organise un débat sur l’image des entreprises du CAC 40 dans Wikipédia (source Libération Ecrans).

Selon Euro RSCG, Wikipédia cannibalise l’image des entreprises du CAC 40 et de leur dirigeants ; 39 entreprises du CAC 40 voient l’article Wikipédia les concernant positionné sur la 1ère page de Google.fr. 29 dirigeants du CAC 40 voient l’article Wikipédia portant sur leur biographie arriver en 1ère position sur Google.fr ; La fiabilité et la véracité des informations publiées par l’encyclopédie collaborative sont contestées et mises en doute. Elles participent malgré tout à la construction de l’image de l’entreprise et de leurs dirigeants et peuvent nuire à la valeur de la marque

Ecrans résume parfaitement la situation en expliquant que comme Wikipedia est souvent, dans Google, devant les réalisations d’ Euro RSCG et de ses confrères ET que Google est la première source d’information, alors Euro RSCG et ses confrères craignent pour leur business puisque leur “comm” n’est plus visible (et qu’un stagiaire malin dans une de ces entreprises du CAC 40 ou quelques teletubbies peuvent faire mieux sur le web )

Le simple fait de vouloir “investir” Wikipedia avec une “norme” (le projet NDLE d’ Euro RSCG c’est à dire une zone éditoriale dans Wikipedia où les sociétés pourront « s’exprimer sur Wikipédia tout en respectant le principe de neutralité ») montre le retard de raisonnement de ces grands de la “comm”.

Typique la remarque d’ Euro RSCG: Parce qu’il n’y a aucune raison que la voix des anonymes ait plus de poids que celle de l’entreprise ou du dirigeant concerné ……………

Grâce ou à cause de Google et du système même de l’Internet ( Interconnected Networks qui d’un système technique permettant que le signal passe même si un canal était cassé, via le maillage du réseau est devenu un système où l’information elle-même passe grâce au maillage en réseau de contenus .. vue la similitude ? ok, rompez ) qui ne prend plus en compte l’importance ECONOMICO-BUSINESS de l’émetteur mais plutôt la PERTINENCE du contenu (avec comme définition de “pertinence”  non seulement la “justesse” mais aussi le degré d’intéressement du contenu POUR les internautes —> donc du “fake” peut devenir “pertinent” et n’est-ce pas là JUSTEMENT la définition du monde VIRTUEL ??) on a la possibilité en étant petit ou anonyme ou inconnu de DIRE des choses qui seront MIEUX entendues/vues/ressenties que la parole “officielle” des puissants.

Les frontières, les entonnoirs, les filtres, les barrières à l’entrée, les primes au premiers entrants sont supprimés sur le web. Chacun a les mêmes chances au départ et le même outil: son cerveau !

Plutôt que de refuser cette “mondialisation” du monde virtuel, les Euro RSCG et consorts feraient mieux de réfléchir à comment s’adapter au système et y être performants..

NB: Je me demande si cette note grimpera haut dans une recherche “Euro RSCG

maj jeudi soir: ah ben elle est sur la première page d'une recherche euro rscg wikipedia ;-)

Commentaires sur: Euro RSCG prend le CAC40 en otage contre Wikipedia

Tout a fait d'accord avec cette analyse
Cette volonté latente de tout vouloir normaliser prouve l'existence de dinosaures

sur mon blog http://communicationdentreprise.typepad.com/ j'ai retrouvé une analyse des performances des sites des sociétés du CAC 40 (souvent faits par les grosses agences) c'est instructif :-)

michel

Rédigé par : Michel Roussin | 13 juin 2008 12:15:47

Pour monter il faudrait aussi commenter Euro RSCG ainsi que RSCG Euro ;)

Rédigé par : Pierre R | 12 juin 2008 17:22:47

Poster un commentaire sur: Euro RSCG prend le CAC40 en otage contre Wikipedia







« Que disent les journaux ? Une solution pour le savoir | Accueil | Faire comme powerpoint mais en ligne »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous